Panier: 0

Alain Joubert Nicole Espagnol

Chroniques de la boîte noire

Chroniques de la Boîte noire - Images-échos de Nicole Espagnol

Au début des années 2000, La Quinzaine littéraire de Maurice Nadeau a ouvert ses colonnes à une rubrique régulière d’Alain Joubert, intitulée La Boîte noire. Il y relatait une lecture particulière de certains romans noirs, – le plus souvent oubliés par la critique, s’interrogeant sur les liens avec d’autres œuvres ou situations, sachant que chaque événement contient par nature sa boîte noire, révélatrice du «? masqué ?», du « ?dissimul é?» ou de l’« inconscient ?» qui ont provoqué son existence. Pour l’auteur, une vérité non exprimée s’y dissimule et un nouvel éclairage pouvait donc en dessiner les contours. Aux quinze chroniques ici réunies (2002-2004), se sont ajoutés deux textes également publiés par La Quinzaine littéraire dans ses numéros spéciaux d’?été de « l’écrivain en colère » (été 2002) et du « roman policier » (été 2003). 17 photos de Nicole Espagnol accompagnent, dans une sorte d’écho visuel, chaque début de texte.

Alain Joubert découvre le surréalisme en 1952 et, trois ans plus tard, rencontre André Breton. Il participe dès lors à toutes les activités surréalistes, revues, expositions, prises de positions politiques, manifestes collectifs, jusqu’à l’autodissolution du groupe décidée par la déclaration SAS, rédigée en 1969 à son initiative. Il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages, nouvelles, poèmes, essais, chroniques, parmi lesquels Treize à table?-?plus deux (L’Écart absolu, 1998), Le Mouvement des surréalistes ou le fin mot de l’histoire (Maurice Nadeau, 2001), Une goutte d’éternité (Maurice Nadeau, 2007), Le Passé du futur est toujours présent (Ab Irato, 2013), La Clé est sur la porte (Maurice Nadeau, 2016), Le Cinéma des surréalistes (Maurice Nadeau, 2018) ou encore, L’Autre côté des nuages (Ab Irato, 2020)

978-2-86231-295-8  19 €