Panier: 0

Frédéric Joignot

Zoographie

En librairie le 2 février 2024

Autant appeler tout de suite un chat un chat, ce livre est un roman autobiographique contant des rencontres de toutes sortes avec quantité d’animaux, poules, coqs, araignées, chiens-loups, chevaux, brebis, chats, merles, mouettes, agneaux, truites, et même escargots : une zoographie – du grec « zôion » (animal) et de « graphô » (écrire). Première du genre, chacun d’entre nous pourrait raconter la sienne, évoquer comment, minuscules, magnifiques, amicaux, effrayants, succulents, ils nous ont bouleversés, fascinés, séduits, parasités, terrifiés, rendus malades, nourris, fait philosopher, eux, les animaux, les non-humains, les familiers différents, les étrangers à demeure, nos compagnons et nos ennemis de l’intérieur, les héros de nos mythologies, nos anciens dieux et nos souffre-douleur – les animaux qui disparaissent aujourd’hui de plus en plus rapidement et sûrement de la surface de la Terre...

Responsable du service culture de Libération, rédacteur en chef d’Actuel puis cofondateur du Monde Magazine, Frédéric Joignot a été grand reporter et a créé plusieurs journaux et revues. Témoin de notre époque, il est l’auteur de romans et d’essais remarqués, dont Avatars (Flammarion), Gang Bang (Seuil), Maladie d’Amour (Nova Editions) et L’Art de la ruse (Tohu Bohu)... 

Coll. Lettres Nouvelles. 978-2-86231-539-3  192 p. 19 €

Image de couverture : Marie-Jo Lafontaine, série I love the world, A Galerie, Bruxelles, Belgique

 


€ 19.00 € 12.99 En savoir plus...

Ervé

Morsures de nuit

Prix spécial du jury du Prix du Roman de la Nuit 2024.

« L’infini des nuits se compte en continents qu’on arpente en songe quand on sommeille à peine ».

Après les « Écritures carnassières » qui narraient par bribes des moments de sa vie, Ervé explore ses errances nocturnes, les nuits kaléidoscopiques qui auraient pu l’emporter ou celles qui l’ont sauvée, cet espace autre où la solitude se fait ouatée, où il peut se cacher et dessiner un destin secret. Ces nuits sont peuplées de leur cortège d’âmes brisées, des femmes fugaces et disparues qui reviennent le hanter, tout comme des silhouettes fantomatiques de toutes sortes qui glissent à ses côtés. Dans ces Morsures de nuit, le regard d’Ervé « toujours un peu au bord du monde », pose un regard singulier à la fois bienveillant et extraordinairement acéré sur notre réalité.

Image de couverture :  Ervé © Philippe Martin  160 p. 978-2-86231-513-3. En librairie le 15 septembre 2023.

 

Ervé a vécu jusqu’à cinquante ans dans la rue. Il a trouvé un toit pour s’abriter et une « maison » pour être édité. Il continue ce qu’il a toujours su faire, écrire. Morsures de nuit est sa deuxième publication. 


€ 17.00 € 12.99 En savoir plus...

Clarisse Griffon du Bellay

Ressacs

En librairie le 19 janvier 2024

Chez les Griffon du Bellay, l’Épopée du Radeau de la Méduse a toujours été une Histoire de famille : depuis que Joseph Jean Baptiste, l’ancêtre, un des quinze survivants du naufrage, a corrigé avec la minutie et la précision d’un sculpteur le récit officiel de la tragédie, il a été instauré la tradition de transmettre son exemplaire annoté de père en fils aîné.

Pourtant, c’est une des arrières-arrières-petites-filles, Clarisse, sculptrice, qui avec la même sincérité que l’aïeul, a ressenti la volonté intime de se dégager du tabou familial, à l’aide de son écriture, si proche de la pointe, précise, de sa gouge.  978-2-86231-534-8, Coll. À Vif, 112 pages. 17 €

Clarisse Griffon du Bellay est née en 1981. Elle suit des études de lettres modernes, avant de se consacrer à la sculpture en taille directe de bois. Depuis 2010, elle expose régulièrement en France et en Europe. Ressacs est son premier roman. 

Image de couverture : Victor Hugo, plume et lavis d’encre brune et gouache : “Ma destinée”, 1867, Paris, Maison de Victor Hugo.

 


€ 17.00 € 10.99 En savoir plus...

Ève Charrin

Journal intime du capitalisme

Collection À Vif. En librairie le 3 novembre 2023.

Journaliste de gauche dans la presse de droite, rêveuse dans un monde de flux tendus, la narratrice raconte le travail quand il se fait piège. Elle voulait écrire dans le journal, elle découvre que le journal (ou le capital) lui impose sa langue. La voilà réduite aux réticences, aux révoltes secrètes d’une vie à contrecœur. Dans ce piège, nous sommes nombreux aujourd’hui à être pris. Comment en sortir ? Déjà, le décrire. À la première personne. 

Collection À Vif, 176 p.  978-2-86231-529-4  18 €

 Ève Charrin, on l’aura compris, est journaliste. Née en 1969 à Lyon, elle écrit à présent des grands reportages et des critiques littéraires. Elle a publié des livres, entre essais, enquêtes et récits : L’Inde à l’assaut du monde (Grasset 2007, Hachette Littératures,2009), La voiture du peuple et le sac Vuitton (Fayard, 2013), La course ou la ville (Seuil, 2014).

 


€ 18.00 € 9.99 En savoir plus...

Képès Sophie

Désappartenir

Première sélection Essai du Prix Femina 2023

Comment les données marquantes d’une enfance particulière non seulement déclenchent une vocation littéraire, mais aussi influencent la forme sous laquelle elle se manifestera ? Entre enquête littéraire et autobiographie, Sophie Képès traque les sources cachées de l’écriture de Kafka, Pierre Michon, Doris Lessing, Virginia Woolf, Joyce Carol Oates, Tolstoï, Tchekhov, Danilo Kis, Dostoïevski, en fouillant dans les secrets des prémisses de leur vie.

Ce faisant, elle dévoile sa propre trajectoire marquée par une mère atteinte du syndrome de Münchhausen et révèle comment l’écriture, et plus largement la littérature, peut devenir, pour chacun d’entre nous, un bastion. Cet ouvrage part du constat que la plupart des critiques littéraires ne se sont que très peu attardés sur les événements traumatisants survenus dans l’enfance des écrivains. Et pourtant, en se penchant sur l’itinéraire de quelques auteurs phares qui semblent n’avoir rien en commun, des lignes de force apparaissent, des liens entre les souffrances de l’enfance et le processus de création littéraire émergent de façon évidente.

Illustration de couverture : Ermite dans un paysage, Musée Sainte-Croix, Poitiers. Broché, 240 p. 978-2-86231-518-8 19 €

Sophie Képès écrit sous son nom et sous le pseudonyme de Nila Kazar. Lauréate de plusieurs résidences nationales et internationales, elle publie romans, nouvelles, documents, articles, traductions du hongrois, et collabore à des films de fiction et des documentaires. Elle enseigne la création littéraire et le scénario à l’université.

 


€ 19.00 € 12.99 En savoir plus...