Panier: 0

Charles Duits

André Breton a-t-il dit passe

En librairie le 1er mars 2024

Publié pour la première fois en France en 1969, dans la collection des Lettres Nouvelles, Charles Duits nous offre un extraordinaire témoignage de sa rencontre avec André Breton, qui accueilli amicalement à New York, en 1942, ce tout jeune poète de 17 ans. Autour de lui, gravite une constellation surréaliste : la femme de Breton, Jacqueline Lamba, ainsi que Max Ernst, Duchamp, Masson, Tanguy, Man Ray, Matta. 

Annie Le Brun en dessine magnifiquement les enjeux dans sa préface, Attention, « Danger lumineux » !

Né à Neuilly en 1925, d’un père Hollandais et d’une mère américaine, Charles Duits part pour l’Amérique en 1940. Après sa rencontre avec André Breton, ce dernier va demeurer pour lui, durant vingt ans, en dépit de brouilles passagères et de longs silences, un guide et un initiateur. Il a publié de nombreux articles et ouvrages, dont Le Pays de l’éclairement. On découvre actuellement, longtemps après sa mort survenue en 1991, son œuvre de peintre demeurée méconnue.

Coll. Poche Nadeau, ISBN 978-2-86231-554-6  11,90 €

 


En savoir plus...

Gilles Zerlini

Guyane

En librairie le 19 avril 2024

Après le meurtre de son neveu tant aimé, Antoine-Michel, un homme mûr, est condamné à la déportation au bagne de Saint-Laurent-du-Maroni. Arrivé dans ce nouveau territoire, totalement étranger à sa Corse, la Guyane, il vit sa condamnation dans une forme de limbes entre rêve et réalité. Dans ce lieu hors du monde, la véritable douleur est l’exil, plus que celle de la condamnation carcérale. Là-bas il croise d’affreux criminels et fréquente, seule part d’humanité, les indigènes de la forêt. Au soir de sa vie, il rencontre Marie, une ancienne communarde avec qui il construira un amour rédempteur et élaborera une tentative d’évasion.

Gilles Zerlini vit à Bastia. Il est l’auteur de Mauvaises nouvelles (2012), de Chutes (2016) et de Sainte Julie de Corse et autres nouvelles (2019) parus aux éditions Materia Scritta. Après Épuration et Lettre à mes fantômes, parus en 2021 et 2022 aux Éditions Maurice Nadeau, l’auteur met en scène un nouvel épisode  dramatique de son histoire familiale.

Coll. Lettres Nouvelles, ISBN 978-2-86231-549-2  160 p. 19 €

 

 


En savoir plus...

Nane Beauregard

Balle perdue

En librairie le 22 mars 2024

Un jeune prévenu mutique d’origine hispanique, Pascual Lozano, comparaît en 2001 devant un tribunal de Las Vegas, accusé d’avoir tué une fillette d’une balle perdue.  Qui est-il, que s’est-il réellement passé ce jour-là et que sait-on de ce qui a guidé cette balle perdue sur son trajet ? Que sait-on des désirs secrets, inavoués et inavouables d’une balle avant qu’elle ne se perde à jamais, et que savons-nous de nos culpabilités enfouies ? Et qu’est-ce qu’une vie humaine, finalement, d’autre qu’une balle perdue, et perdue avant même d’avoir été tirée ? Nane Beauregard explore avec une finesse impressionnante cette histoire tragique, en catapultant les notions de coupable et de victime. Ne restent que les héros, qui ne se trouvent jamais véritablement là où on les attend. 

Nane Beauregard est écrivaine et psychanalyste. Elle a publié cinq romans dont J’aime chez Pol, L’amour, simplement chez Joelle Losfeld et La fissure chez Ramsay. Elle écrit aussi des nouvelles, fait des photos et des textes à partir de ces photos, collabore à des revues d’art contemporain et écrit des scénarios. Balle perdue est son sixième roman. « Le rythme est le sens profond d’un texte » a écrit Henry Meschonnic, cette phrase pourrait résumer à elle seule tout son travail d’écriture. EIAN 9782862315447  Coll. À Vif, 160 p. 19 €

 


En savoir plus...

Nathalie Bénézet

La femme minérale

Parution en librairie : 17 mai 2024

La lecture d’un fait divers dans le journal, « un drame de la misère », interpelle la narratrice. Un couple en grande difficulté vient d’être déchu de ses droits parentaux : ils ne peuvent plus voir leurs enfants, ni connaître leur nouvelle identité. La narratrice cherche à établir un contact avec ces parents qui vivent en rase campagne sous l’opprobe de leurs voisins. C’est peut-être parce qu’elle n’a que sa présence, qu’elle n’apporte aucune solution, que la rencontre entre eux devient possible et féconde.

 Nathalie Bénézet, née en 1965, a beaucoup voyagé  à l’étranger comme chargée de mission de l’Association ATD Quart Monde dont elle dirige aujourd’hui le Centre de Mémoire et de Recherche Joseph Wresinski. Elle a publié  Les moissons de l’absence (2016) et Mon pays c’est le chemin (2018) aux éditions Chèvre-Feuille Étoilée. La femme minérale est son troisième roman.

 


En savoir plus...